Association Laetitia
POUR LES DROITS AUX PERSONNES
HANDICAPES
Historique du Handicap...
Vign_handicap-aide
Le mot handicap vient de l'expression anglaise 'hand in cap', ce qui signifie « la main dans le chapeau ». Dans le cadre d'un troc de biens entre deux personnes, il fallait rétablir une égalité de valeur entre ce qu'on donnait et ce qu'on recevait : ainsi celui qui recevait un objet d'une valeur supérieure devait mettre dans un chapeau une somme d'argent pour rétablir l'équité.
L'expression s'est progressivement transformée en mot puis appliquée au domaine sportif (courses de chevaux notamment) au XVIIIe siècle. En hippisme, un handicap correspondait à la volonté de donner autant de chances à tous les concurrents en imposant des difficultés supplémentaire aux meilleurs.

Historiquement, le handicap se définissait par opposition à la maladie. Le patient était malade tant que son problème pouvait être pris en charge médicalement, il était réputé handicapé une fois devenu incurable.

En 1980, le Britannique Philip Wood a transformé radicalement la vision du handicap en le définissant comme un désavantage dont est victime une personne pour accomplir un rôle social normal du fait de sa déficience (lésion temporaire ou définitive) ou de son incapacité (réduction partielle ou totale des capacités pour accomplir une activité).

Cette définition a par la suite été critiquée pour mettre trop en avant l'aspect fonctionnel du handicap et pas assez son aspect social. Il est vrai que la problématique sociale du handicap a toujours buté sur une ambiguïté : tout le monde peut à un moment vivre une situation de handicap, pourtant les personnes handicapées sont bien une minorité amenée à défendre ses droits en tant que groupe social.

Avec la parution de la classification internationale du fonctionnement, du handicap et de la santé (CIF, CIH-2), l'OMS a introduit une nouvelle typologie du handicap qui prend plus en compte les facteurs environnementaux. Le handicap peut y être défini comme la rencontre d'une déficience avec une situation de la vie quotidienne. Ces deux composantes sont soumises à l'influence de problèmes de santé (maladies, blessures, lésions) et de facteurs contextuels (environnement et facteurs personnels).

En fonction de la date de survenue du handicap, on peut classer :

Le handicap de l’enfant d'origine périnatale entre 22 semaines d’aménorrhée et 8 jours post-nataux (30 à 60%)
Le handicap d'origine prénatale (chromosomique ou génétique), les embryofœtopathies infectieuses de survenue précoce (20 à 35%)
Le handicap d'origine post-natale (infectieuse, tumorale ou traumatique) (5 à 10%)
L'handicap
L'handicap

Tu arrives devant moi, je te demande comment tu vas et tu me souris et je sais qu'à ce moment précis tu as quelque chose à me dire.

Alors lentement, tu choisis tes mots... ces mots si difficiles à prononcer pour toi, ces mots qui se bousculent dans ta tête ; ces syllabes qui se mêlent dans ta bouche mais tu ne renonces pas car tu sais que toute mon attention se porte sur toi.

Patiemment, tu me répètes ce que je n'ai pas compris. On se taquine et on rit ensemble. Ton rire me va droit au cœur.

Tu sais , moi, ton handicap je ne le vois pas... je vois seulement ton énergie et ta soif de vivre.

Je sais que ce n'est pas toujours facile pour toi car les gens sont méchants. Quelque uns regardent que le physique et disent des remarques blessantes. Ils ne voient pas que derrière ton masque, il y a un gars blessé par leurs paroles... paroles si souvent gravées dans ton cœur si tendre. S'ils te verraient comme je te vois... avec les yeux du cœur ; ils entendraient ce que tu peux leur raconter, combien les efforts que tu peux faire dans une journée pour qu'on puisse t'écouter sans rire de toi.

Tu ne sais peut-être pas mais j'apprends beaucoup de toi ; j'apprends :

· La patience : celle d'écouter, de regarder et de consoler.
· Le rire : celui du laisser aller sans retenue
· La confiance : celle qui fait réfléchir...pleurer
· L'amour : Celui du geste , du regard, celui qui vient du cœur

Alors ne t'appuie jamais sur ton sort car tu as le pouvoir de Choisir.

Choisis de rire...plutôt de pleurer
Choisis d'aimer... plutôt de haïr
Choisis de vivre... plutôt de mourir
Le handicap bouleverse...
Il y a le jour où l’on apprend qu’on attend un enfant, et le jour où l’on apprend qu’il est handicapé. 
Deux instants qui s’entrechoquent, entre joie et angoisse, espérance et imprévu, dont ne sort qu’une certitude : déjà avec un enfant « typique », comme disent certains associatifs, l’éducation ressemble parfois à un sport de combat, alors avec un ou plusieurs petits handicapés, c’est face à un parcours du combattant que se retrouvent les familles.
D’un point de vue matériel, souvent; psychologique, tout le temps.

L’annonce « mise à nu »

L’annonce du handicap constitue toujours une rupture, un basculement : « Il y a le monde d’avant, celui où les mamans faisaient des projections heureuses, analyse Marie-Frédérique Bacqué, psychopathologue. Puis il faut tout reconstruire, le passé comme l’avenir, après l’annonce du handicap. C’est une sorte de second accouchement, découvrant un autre moi »… Auquel il vaut mieux tenter de s’adapter au plus vite. Et en parler à son entourage de manière franche et directe.

Enfants différents, parents… comme les autres

Ce n’est pas parce qu’on élève un enfant différent qu’on est différent, meilleur, ou carrément héroïque ! « Les gens pensent qu’on est au top, c’est énervant, car c’est loin d’être le cas », témoigne Marie, maman de Juliette, 9 ans, infirme motrice cérébrale. Baby blues, blues tout court, déception, découragement, colères, envie de tout envoyer balader, juste pour ne plus entendre un seul cri… Culpabiliser ne sert à rien. Une fois ce poids ôté, on avance plus léger.

Patientez...
Vign_homme-epreuve-implore
La vie est parsemée de difficultés, des petites et des plus importantes.
Nous sommes tous confrontés à divers obstacles ou épreuves.
Le problème est que nous attendons souvent des solutions immédiates à ces difficultés, en oubliant que la vertu céleste de la patience est nécessaire.
La patience consiste à rester imperturbable en toute circonstance, sans vouloir réduire à néant toutes les formes d’adversité qui nous échoient.
Tous ceux qui aspirent à l’éveil se doivent de comprendre que, dans une existence, il doit y avoir des périodes d’accélération et d’autres de ralentissement. Alors, ne vous agacez plus contre l’attente, appréciez ce que vous vivez au rythme où cela se présente. Sachez vous libérer de vos impatiences inutiles qui ne changeront rien à ce qui doit être.
La patience, comme la méditation, s'acquiert et s'exerce. Elle demande un effort de concentration et de maîtrise de soi qui est opposé en général à l'agitation naturelle, à l'impatience innée. La patience n'est pourtant pas l'inertie. Elle est dynamique, elle avance toujours vers un but et elle est toujours accompagnée de paix. La patience permet de se préparer à quelque chose et ce au rythme nécessaire de son accomplissement. C’est un état d’esprit qui ne cherche pas à critiquer, comparer, juger, ou toujours saisir les situations liées aux émotions telles que la colère, la rancune, le ressentiment, la jalousie, etc. L’essentiel de la patience, c’est l’attitude d’esprit qui ne cherche pas à nuire à autrui et qui est dépourvue d’agressivité.
Dans le monde, la patience procure la beauté. Dans le silence et l’attente, quelque chose grandit en vous, votre être authentique se déploie.

Extrait du livre de Hélène Sayen
" Tomber malade : un cri de l'âme ? "
Groupe de soutien...
Vign_021_21_2_
...sur Facebook.

Bienvenu dans le groupe !!

Ici est le lieu ou tous nos rêves se rejoignent...
les miens, et ceux de tous♥

Ici vous trouverez tous les mots qui soignent. Vous n'êtes plus tout seuls !!!
Ou les humains se mêlent aux anges.

Laetitia et sa maman.

(Clique sur photo)
Bienvenu en HOLLANDE !!
Vign_citations-zen
Une histoire circule pour décrire l'aventure que représente l'éducation d'un enfant handicapé et particulièrement la façon d'appréhender la découverte du handicap...

Pour essayer de se rendre compte de cette expérience unique, extraordinaire, pour tenter de comprendre l'effet que cela produit, il faut imaginer ...

Attendre un enfant, c'est un peu comme préparer un voyage en Italie.
On achète des guides, on fait des projets splendides: le Colisée, Michel-Ange, La tour de Pise, les gondoles à Venise, Florence...
On apprend quelques mots d'italien; tout est très excitant...

Après de nombreux mois d'attente, le jour "J" arrive enfin. On fait ses valises et on part.
Plusieurs heures plus tard, l'avion atterrit. L'hôtesse de l'air arrive en disant: "Bienvenue en Hollande"

"En Hollande??? Comment cela en Hollande???
Nous avions embarqué pour l'Italie! Toute notre vie nous avons rêvé d'aller en Italie!"

Mais il y a eu un changement d'itinéraire, l'avion a atterri en Hollande, et c'est là que nous devons rester.

Il faut savoir que l'avion ne nous a pas déposé dans un endroit sinistre, affreux ou désagréable, dans un endroit infesté par la peste, la famine ou les maladies.
Non, c'est tout simplement un endroit... différent.

Nous devons retourner au magasin pour acheter de nouveaux guides. Nous devons apprendre une autre langue, toute nouvelle. Nous rencontrons des gens que nous n'avions jamais eu l'occasion de rencontrer auparavant.
C'est un endroit différent.

Ici, on vit plus lentement qu'en Italie, c'est un endroit moins "Glamour".

Au bout d'un moment, lorsque nous serons habitués à ce nouvel endroit, nous commencerons à remarquer qu'en Hollande, il y a des moulins à vent. En Hollande, il y a des tas de tulipes et de fleurs de toutes les couleurs. En Hollande il y a même Rembrandt.

Néanmoins, le monde autour de nous est très occupé à aller en Italie; le monde ne parle que des joies de l'Italie.
De temps en temps, nous nous disons: "Nous aussi nous avions prévu d'aller en Italie; c'était la destination que nous avions choisie..."

Mais si nous passons notre vie à regretter de ne pas avoir atterri en Italie, nous ne serons jamais assez libres et enthousiastes pour apprécier les merveilles de la Hollande.
Créer un site avec WebSelf
Nos salutations les meilleures !!